Dernières Nouvelles

Salon Al Moustachfa 2019 est de retour pour sa 5ᵉ édition

Salon Al Moustachfa 2019 est de retour pour sa 5ᵉ édition

Le Centre International des Conférences Abdelatif RAHAL (CIC Alger) accueillera la 5ᵉ édition du salon Al Moustachfa pour l’année 2019. Cette initiative constitue une large fenêtre sur le monde hospitalier, surtout concernant l’épanouissement de l’expertise médicale algérienne. C’est sous le haut patronage du Ministère de la Santé que le salon se voit naître une nouvelle fois cette année après une longue absence. En plus de la contribution majeure de la population et de la réforme hospitalière, au profit de tous les intéressés.

Effectivement, les différents pôles du salon Al Moustachfa 2019 regroupent notamment des experts du domaine, mais aussi les étudiants et les citoyens. En d’autres termes, les bénéficiaires de ces expositions ont tous le même élément en commun qui anime leur volonté. Ce dernier est donc la soif de l’apprentissage et l’envie de contribuer à la construction continue de la médecine algérienne.

Certainement, la cause est on ne peut plus noble, de même que la profession de médecine se matérialise en sacrifice. À commencer par les premiers abords universitaires jusqu’à l’expertise pratique répétitive de plus en plus performante et efficace. Le salon est surtout une opportunité sans précédent pour déployer son activité dans le domaine hospitalier ou bien une source d’idées pour d’autres.

Le Ministère de la Santé contribue à organiser le Salon Al Moustachfa autour de 4 pôles principaux :

Comme la politique générale des exhibitions nous démontre à chaque fois, cet événement adopte le système de stands pré-réservés. C’est-à-dire que tout individu souhaitant faire part de la communauté hospitalière ou simplement y être témoin des progrès peut assister. Il suffit de se rendre sur le site officiel dédié pour une réservation en ligne. Mais pour plus d’informations une plateforme sera disponible très prochainement donc, restez branchés, les transactions sont simples pour recevoir son badge d’entrée gratuit.

La richesse de ce salon se distingue particulièrement autour de sa répartition de thématiques bien globale et unique en soi. Pour clarifier, les services se basant sur les ressources humaines sont tout aussi présents que l’ingénierie technique et avancée. Si on prend par exemple le compte rendu de l’édition précédente, on se rend compte du paterne et de son envergure.

  • Institutions : sans doute la pierre angulaire de tout terrain d’entente, mais aussi un carburant important pour la roue économique du secteur. Dans le cadre du salon Al Moustachfa les institutions publiques et privées ont l’occasion de collaborer pour le bien du domaine. Le secteur hospitalier nécessite certainement une base financière solide et un flux économique rigoureux pour continuer de persister et de fleurir. La présence active de nombreux établissements concernés a pu donc se clôturer en succès avec des solutions palpables et prometteuses. Citons par exemple les DSP (Direction de Santé et de la Population), les CHU (Centre Hospitalier Universitaires) et plus encore. La participation a connu une diversité énorme qui englobe les quatre coins de l’Algérie et même les 48 Wilayas.
  • Équipement et hygiène : le salon n’a pas omis la nécessité des constructions à visée hospitalière, de même pour le matériel médical. Mobilier, équipement physique ou encore des consommables à propriétés médicinales ont envahi la superficie d’exposition dans sa quasi-globalité. Faisant assurément des normes universelles de qualité et de conception une quête incontournable, dans le but d’améliorer l’hospitalisation algérienne. Des sociétés et des établissements étatiques, privées et même multinationales sont à l’issue de l’indéniable succès de ce pôle. Citons par exemple le groupe Melouki pour fabrication de matériel médical, SIEMENS et FujiFilm pour l’imagerie médicale et pleine d’autres.
  • IT et Service : il faut dire que ce volet représente un pilier incontournable de la médecine moderne, le salon Al Moustachfa lui a réservé une place de choix. Avec une grande variété d’agents actifs dans le pôle tertiaire a pu exposer le nécessaire de base ainsi que les progrès en continuité. La présence d’experts en développement, en ingénierie informatique et en imagerie médicale par exemple, fait preuve de collectivité et de contribution. Des exploits inédits sont à prévoir à chaque édition, car cette structure n’est pas à négliger vu son importance.

Le CIC d’Alger : endroit d’accueil par excellence pour la nouvelle édition du salon :

Certes l’une des plus importantes constructions architecturales en Algérie, mais aussi dans le monde entier, il s’avère idéal pour l’occasion. Avec une surface qui couvre plus de 20 hectares d’espace d’exposition, en plus des commodités uniques et de haute qualité. Cela a fait en outre que les statistiques globales de l’événement atteignent les 300 exposants et les 9 000 visiteurs. Une envergure plus large est à prévoir cette année.

Al Moustachfa : Une vision plus claire du secteur hospitalier en plus de devenir des acteurs majeurs de l’institution future :

Soyez au rendez-vous du 3 au 6 octobre de l’année courante au CIC Alger, le programme complet sera publié bientôt. En attendant, réservez votre stand d’exposition et recevez votre badge, surtout faites partie d’une communauté en évolution constante. Un noble métier et une noble cause, le salon Al Moustachfa vous attend.

La page Facebook pour plus d’informations : https://www.facebook.com/almoustechfa/

Le site officiel du CIC : http://cic-alger.com/

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *