Festival du Film Méditerranéen Annaba 2023 : AMFF 4ᵉ édition

Le Festival du Film Méditerranéen Annaba (AMFF) fait son grand retour après quatre années de pause, sous le slogan « Nouvelle vision ». Du 3 au 9 novembre 2023, l’événement se tiendra au Théâtre régional d’Annaba Azzedine Medjoubi. Mohamed Allal, journaliste et critique cinéma, endosse le rôle de commissaire du festival. Dans cet article, nous explorons les préparatifs de ce rendez-vous culturel majeur.

Engouement pour le Annaba Mediterranean Film Festival 2023 :

L’ouverture des inscriptions aux films destinés au festival a suscité un enthousiasme remarquable. En l’espace de deux mois, plus de 2100 films, en provenance de divers pays, ont été soumis. Cette effervescence est d’autant plus significative que le festival avait été mis en pause pendant cinq ans. Le fort intérêt manifesté pour la participation au festival témoigne de la nécessité de lui redonner une dimension internationale.

AMFF 2023

Valorisation des Récompenses

Le festival a également revalorisé ses récompenses. Le Grand Prix, désormais appelé la « Gazelle d’Or », est doté d’une somme de 15 000 dollars. Ce changement de nom rend hommage à la statue emblématique du quartier historique d’Annaba, « La Colonne ». Un comité, comprenant notamment le directeur artistique du festival, l’acteur talentueux Hassan Kachach, a été constitué pour évaluer tous les films soumis et sélectionner ceux qui participeront à la compétition officielle. Cette sélection sera ensuite soumise au ministère de la Culture et des Arts pour l’obtention du visa culturel.

Collaboration avec des Distributeurs Internationaux

Le Festival d’Annaba a étendu son influence en contactant des distributeurs de pays méditerranéens tels que l’Italie, Malte, la Slovénie, l’Espagne, la France, l’Égypte, et d’autres encore. L’objectif était de solliciter leurs contributions sous la forme de films qui n’auraient pas été inscrits sur la plateforme du festival. Une sélection a été effectuée parmi ces films, avec la consultation d’experts étrangers pour garantir la qualité et la diversité de la programmation.

Préparation Avancée du Festival

La préparation du festival est déjà à un stade avancé. La liste des invités et celle des membres du jury sont en cours d’élaboration, tandis que diverses activités complémentaires sont planifiées pour enrichir l’expérience du festival.

Avant-Premières Exclusives

Le Festival d’Annaba prévoit la présentation d’au moins trois avant-premières exclusives dans sa compétition officielle. Ces films auront l’honneur de leur première projection en Algérie, sous le label « Algerian Premiere ». Une condition préalable à l’inscription des films est qu’ils ne doivent pas être disponibles sur une plateforme de streaming en Algérie, que ce soit à des fins commerciales ou autres. Bien que l’obtention d’avant-premières mondiales soit de plus en plus difficile, le festival aspire à jouer un rôle clé dans la production cinématographique de la région.

Promotion du Cinéma Algérien

Le Festival du Film Méditerranéen Annaba a également sollicité le Centre algérien pour le développement du cinéma (CADC) afin d’obtenir toutes les nouvelles productions algériennes. L’objectif est de donner une chance à tous les cinéastes algériens et de garantir une participation algérienne notable et de qualité. Ces films auront l’honneur d’être projetés en avant-première à Annaba, offrant ainsi au public la possibilité de découvrir le talent cinématographique local.

Programme de Formation Professionnelle

En parallèle, le festival travaille sur un programme de formation qui comprendra des master classes et des conférences débats.

L’accent sera mis sur la professionnalisation de ces formations, avec la collaboration d’institutions spécialisées telles que l’Institut national d’audiovisuel de Ouled Fayet d’Alger (INSFP) et l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel (ISMAS) de Bordj El Kiffan.

L’Association des producteurs de cinéma a également été sollicitée pour contribuer à cette initiative. L’objectif global est de renforcer l’industrie cinématographique algérienne en partenariat avec les institutions et les entreprises du secteur.

Invités de Prestige

L’organisation du festival a par ailleurs envisagé la participation de personnalités renommées en tant qu’invités spéciaux. Bien que certains artistes aient demandé des cachets élevés pour leur participation, le festival compte sur ses relations pour attirer des personnalités de renom à Annaba sans exiger de contrepartie financière. Les détails seront dévoilés au fur et à mesure des confirmations, mais l’objectif est que chaque film soit accompagné d’un acteur, d’un réalisateur ou d’un producteur, permettant ainsi des débats authentiques.

Compétition Riche et Diversifiée

Au total, près de soixante films seront en compétition lors du festival. La compétition officielle inclura 15 longs métrages, tandis que d’autres sections se concentreront sur les courts métrages et les documentaires. Une nouvelle compétition, dédiée au sud de la Méditerranée, mettra en lumière les films produits en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Les prix varieront de 5 000 à 10 000 dollars selon les catégories. Cette année, le festival célèbrera également le cinquantième anniversaire de l’obtention du premier Oscar pour l’Algérie, attribué au film « Z » de Costa Gavras en 1969. Des hommages spéciaux seront organisés pour marquer cet événement mémorable.

Pour en savoir plus de détail, c’est sur leur page Facebook officiel.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire.
  • Ajoutez un commentaire