Briser par la perte du 1er amour sans savoir la réalité

Briser par la perte du 1er amour sans savoir la réalité

Briser et Condamner

On me dit de t’oublie pour ne plus avoir mal
Je ne peux pas le faire ni m’arrêter de penser.
Le jour où je t’ai ouvert la porte de ce cœur
Je savais que je venais de signe la condamnation.
De ce cœur que j’ai ouvert qu’une seule fois
Pour ne laisser entrer que toi
Sans savoir que te perdre, aller le briser
Le vide ce transforme en douleur
Chaque chose que je fais et dis
Me fait penser à toi.

Cette lune qu’on aime et adoré regarder ensemble
Me fait voir ton visage et ton sourire.
Lorsque sa lumière illuminée ta beauté.
Le cœur serré, je t’ente d’écrire pour oublier.
Le temps à beau passes les mots continus.
De se déposer sur le papier devant moi.

La douleur en moi ne se mesure pas.
Chaque mot et accompagner d’elle
Qui n’en finit pas de se déverser
Telle cette encre sur ma plume.
Me l’arracher était mieux pour moi
Que le fait de l’avoir brisé.
Revivre le passé à chaque penses de toi.
Vivre le présent à chaque fin de mot écris
N’est qu’une éternelle souffrance.
Dans laquelle tu m’as condamné à vivre.

Source poésie et poème 

Discussion de l'article

Sois le premier à laisser un commentaire ! “Briser par la perte du 1er amour sans savoir la réalité”