algeria innov

Algeria INNOV, la 2ème conférence des startups innovantes

Les jeunes entrepreneurs algériens organisent la conférence Algeria INNOV au profit des startup

C’est en vue du marché numérique actuel, surtout avec ses résultats peu satisfaisants, que la jeunesse entrepreneuriale d’Algérie agit. Algeria INNOV sera donc un événement décisif pour le secteur technologique du future, grâce à tout le potentiel non exploité. Sous le haut patronage de Monsieur le Premier Ministre, et avec l’organisation du ministère du commerce que cette action se concrétise. C’est dans le même esprit que de nombreuses startups qui ont réussi leur ascension collaborent pour servir les mêmes objectifs. Pour clarifier, ces derniers tournent autour de la nécessité grandissante de mettre en place un écosystème favorable à la freelance.

Effectivement, l’Algérie regorge d’acteurs en freelance mal cadrés qui trouvent du mal à élaborer leurs propres établissements et s’épanouir. Les problèmes varient entre le plan d’action, la procédure adéquate, les fiscalités ou encore l’étude préalable du marché concurrentiel. Cependant, les organisateurs de cet événement étaient de simples porteurs de projet avant que leur réussite devienne palpable. Ils ont pu franchir les obstacles qui se sont dressés face à leurs ambitions, en plus de leurs assurer une continuité. Aujourd’hui ils partagent leur expérience pour favoriser l’émergence de startups, et surtout ajouter une valeur pratique aux salons des étudiants.

Qui sont les institutions et les startups qui prendrons part de Algeria INNOV ?

Il est indéniable que cette initiative prend une large envergure, surtout avec la participation de grands noms algériens. Citons par exemple Guiddini, la société E-Commerce pour vente et achat en ligne qui a Mr. Mourad MECHTA comme fondateur. Ainsi que YASSIR, le service de transport urbain assisté par Internet qui a Mr. Mehdi YATTOU autant que fondateur. De même pour Mme. Fatiha SLIMANI, chef du projet Smart City Algeria et Mr. Kacina KONE le CEO de SMART AFRICA. Ainsi que Mr. Mehdi BOUZID, co-fondateur de la solution d’E-Commerce Ouedkniss, et pleins d’autres contributeurs et animateurs. En plus de plusieurs constitutions actives dans l’écosystème algérien, mais aussi de bons formateurs pour les ateliers d’Algeria INNOV.

En d’autres termes, les startups collaboratrices s’activent principalement dans les domaines du numériques, de technologies et de marketing. En outre, les contenus des conférences constituent des leviers indispensables à l’épanouissement des métiers du web et de l’évolution digitale.

Participez à Algeria INNOV et faites décoller votre carrière, surtout avec un programme riche à votre attente

L’événement aura lieu donc au Centre Internationale des Conférences Abdellatif Rahal (CIC Alger), qui se trouve à proximité du Club des Pins. Les organisateurs donnent rendez-vous le 14 Septembre de l’année courante, et vous dévoilent le programme complet sur leur site officiel :

  • De 8h à 10h : la journée réserve premièrement ce laps de temps à la réception des invités, en plus de l’ouverture officielle de l’événement.
  • De 10h à 12h : les projections vont comporter 3 panels principaux, dont le retour d’expérience VIVATECH ainsi que le sondage et tournée. Sans oublier en outre la success story, avec les speakers de Ouedkniss, YASSIR, Emploitic et DATATEGY. En conclusion, l’organisation met le guide de comment créer son entreprise à la disposition des porteurs de projets ambitieux. Ce dernier comporte donc les solutions et les mesures à entreprendre, avec les réformes nécessaires à la réussite du processus. Cette action se couronne ensuite avec le lancement de la Plateforme Nationale des Startups et de l’Entrepreneuriat.
  • De 12h à 13h : Algeria INNOV connaitra surtout l’adhésion manifeste de l’Algérie à Smart Africa, et verra donc la signature officielle du CEO lui-même. 
  • De 14h30 à 16h : suite à la pause déjeuner, les partenaires socio-économiques animerons des ateliers techniques au profit de l’audience. Citons par exemple Algérie Télécom, NAPT et encore CERIST qui vont recenser les problèmes de connexion et d’infrastructure web. Cependant, il reste les problèmes de financement que le directrice générale de l’ANSEJ va détailler pendant des ateliers pratiques. D’autre part, SATIM et Gie Monétique vont contribuer à vulgariser les problèmes de devise et le la démocratisation de l’E-Payement. Dans le même esprit, des institutions telles que INAPI et CNRC vont animer des ateliers sur la création d’entreprises. En attendant, vous pouvez prévoir encore plus de surprises et d’actions indispensables à votre vision !

Algeria INNOV est une opportunité à ne pas rater, l’accès est gratuit que vous soyez étudiant ambitieux ou expert.

>
vulputate, Sed Praesent consectetur venenatis, ipsum ultricies dapibus Retour haut de page