15ᵉ Salon national des arts plastiques : hommage à Abdelkader Guermaz

L’inauguration du 15ᵉ Salon national des arts plastiques « Abdelkader Guermaz » ne se limite pas à un simple événement culturel, mais s’érige en une véritable célébration de la créativité artistique en Algérie. rendant hommage à l’héritage culturel du pays tout en se positionnant comme un catalyseur essentiel pour les jeunes talents émergents en quête d’inspiration. La 15ᵉ édition s’étale sur trois jours d’exposition à la Maison de la Culture « Abi Ras Ennaciri » de Mascara, mettant en avant le slogan expressif « Les couleurs, fenêtre de l’artiste ». Initié par des passionnés d’art animés par une vision claire et une détermination sans faille, il s’est fermement établi en tant que pilier majeur de la promotion des arts plastiques en Algérie. En somme, l’événement demeure une vitrine essentielle pour l’expression artistique en Algérie, témoignant de l’épanouissement continu du panorama artistique du pays.

La 15ᵉ Édition : Un Carrefour de l’Expression Artistique Nationale 

Pour cette édition, pas moins de 34 artistes plasticiens, représentant 22 wilayas, se sont réunis à Mascara, faisant de la ville le lieu central de l’expression artistique nationale. La diversité géographique des participants a ajouté une dimension enrichissante à cette célébration artistique. D’ailleurs, dès le premier jour, l’événement s’est distingué par une exposition au hall de la Maison de la Culture, mettant en lumière une centaine d’œuvres picturales et sculptures. La thématique de cette exposition gravite autour de la valorisation des traditions des différentes régions du pays et de l’histoire marquante du combat du peuple algérien pour l’obtention de son indépendance.

CE RENDEZ-VOUS ARTISTIQUE A VU UNE AFFLUENCE NOTABLE DE VISITEURS, DONT DES AMATEURS D’ART, DES ÉTUDIANTS DE L’UNIVERSITÉ MUSTAPHA-STAMBOULI DE MASCARA ET DES ADHÉRENTS DES ÉTABLISSEMENTS DE JEUNES, VENUS APPRÉCIER LA QUALITÉ DES ŒUVRES PROPOSÉES PAR LES ARTISTES.

APS DZ

Que vous soyez amateur d’art classique ou fervent défenseur des tendances contemporaines, le programme en cette fin d’année promet de stimuler votre passion et d’élargir vos horizons artistiques. Préparez-vous à vivre une expérience artistique inoubliable, où la diversité est le fil conducteur de chaque moment.

D’autres événements similaires ont déjà eu lieu où auront lieu prochainement :

À titre d’exemple, à Tébessa, à la Maison de la Culture Mohamed-Chebouki, 40 plasticiens issus de différentes wilayas ont participé. Les artistes représentant 15 wilayas ont exposé 82 œuvres plastiques, comme indiqué par Mounir Mouisse, le directeur de cet établissement culturel.

Par ailleurs, d’autres projets sont à anticiper, tel que celui programmé à Tlemcen du 19 au 22 décembre, rassemblant 28 artistes provenant de neuf wilayas. Cette démarche artistique est pilotée par Dar el Hikma « Abdelkader Alloula » de Tlemcen, en partenariat avec le Centre des arts et des expositions de Tlemcen, ainsi que l’Agence algérienne de rayonnement culturel.

Une programmation variée conçue pour satisfaire tant les passionnés d’art que les visiteurs

En marge de l’exposition, l’établissement proposé un programme d’activités divers. Parmi celles-ci, un atelier d’initiation aux arts plastiques est mis en place, permettant aux participants de découvrir et d’approfondir leurs connaissances dans ce domaine. De plus, un concours artistique, placé sous la supervision d’un jury professionnel, apporte une dimension compétitive visant à couronner l’auteur de la meilleure œuvre artistique. Sans oublier la surprise des organisateurs, qui offre une plongée dans l’histoire de la région avec des visites aux sites historiques de Mascara. Comme les sites symboliques où se sont déroulées les batailles entre les forces de l’Emir Abdelkader et l’armée française.

Le salon national des arts plastiques de Mascara rend hommage à l’artiste Abdelkader Guermaz

Artiste émérite, né le 13 mai 1919 à Mascara, Abdelkader Guermaz a laissé un héritage artistique impressionnant comprenant plus de 1000 œuvres, parmi lesquelles des toiles, des aquarelles, des pastels et des dessins, dispersées à travers le monde. Malgré cela, de nombreuses facettes de son travail restent encore à découvrir. Car aucun catalogue artiste ne peut prétendre référencer l’intégralité de ses œuvres. Parmi celles-ci, on peut citer la toile intitulée « Composition » de 1970, exposée dans des institutions prestigieuses telles que l’Institut du Monde Arabe à Paris.

Sans titre
imarabe.org

En définitive, la quinzième édition attire un public nombreux, promettant d’explorer davantage les frontières de la créativité artistique régionale, contribuant ainsi à la diversification et au rayonnement continu des arts dans son ensemble.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire.
  • Ajoutez un commentaire

    Abonnez-vous et Recevez notre magazine gratuitement